Robert Hamilton « La révolution perpétuelle est notre avenir »

Sorti le 1er mars, La ville gagne toujours (Gallimard), premier roman d’Omar Robert Hamilton, met en scène Khalil, Mariam et Hafez, de la révolution de 2011 jusqu’à la mise en place du régime actuel du maréchal al-Sissi. Ces trois jeunes Égyptiens vont créer un média, Chaos, pour documenter la révolution, montrer aux gens la violence de l’armée et du gouvernement, et pour pousser les gens à se révolter, encore et toujours. Une trame quasiment autobiographique puisque l’auteur était au Caire, en 2011. De passage à Paris pour la promotion de son roman, il a pris le temps de revenir sur les horreurs et les moments de grâce de cette révolution avortée, ainsi que sur les questionnements que cet épisode continue de susciter en lui.

Interview vidéo publiée sur Usbek & Rica. 

Laisser un commentaire