Evgeny Morozov « Il faut supprimer les gardiens des données que sont Google, Facebook et Amazon »

La Silicon Valley a bien changé. Elle n’est plus celle que critiquait Evgeny Morozov il y a 7 ans, dans son premier livre, non traduit en français, The Net Delusion : The Dark Side of Internet Freedom (Public Affairs, 2011). Le retour de bâton est vif. « En ce moment, on ne peut pas ouvrir un journal (…) sans tomber sur des appels enflammés à endiguer le pouvoir des « Big Tech », en donnant aux plateformes numériques le statut d’entreprises d’utilité publique, voire à les nationaliser », constate le chercheur américain d’origine biélorusse dans son dernier article paru dans le Guardian, et traduit par Le Monde Diplomatique. Tel était le point de départ de notre courte conversation le jour de son passage à Paris, dans le cadre d’une journée Numérique et Santé au Travail organisée par la MNFCT.

Article et interview vidéo publié sur Usbek & Rica.

Laisser un commentaire